14mar. 2021

Avis sur les cordes Aquila Red Series pour ukulélé Ténor

Aquila Red Series, mar. 2021Aquila est certainement la marque de référence la plus reconnue dans le domaine des cordes de ukulélé. Notamment grâce aux séries Nylgut et Super Nylgut, qui doivent équiper une très large majorité des instruments neufs vendus dans le monde.

L'entreprise propose toutefois d'autres produits, qui se démarquent un peu plus et font même parfois débat sur les sites et forums spécialisés. C'est par exemple le cas des 'Red Series', sur lesquelles je vous partage mon expérience dans ce billet.

Ces cordes auraient une base de Nylgut enrichie en poudre de cuivre, afin d'apporter plus de puissance et brillance. L'adjonction de cette touche de métal étant également la source de la couleur rouge. Les Reds sont un peu plus fines que les Aquila originales et ont un toucher très différent. On les trouve généralement pour moins de 10 euros le jeu.

J'ai équipé mon Anuenue Super Lani CT avec ce jeu (d'abord en accordage standard, référence 87U, puis j'ai changé le Sol pour sa version grave). En effet, ce ténor étant un bel instrument de milieu de gamme (table en cèdre massif, dos et éclisse en Koa laminé), je me suis dit que la force et la brillance que sont censées apporter ces cordes pouvaient le faire sonner différemment, mais certainement très joliment.

Le son est effectivement relativement différent par rapport à celui produit par les cordes en nylon ou en fluocarbone qui l'avait équipé jusqu'alors. Assez puissant, plus clair, avec plus d'aigus. J'ai beaucoup aimé le résultat, qui ramène un peu le Ténor sur les sonorités plus traditionnelles du ukulélé. C'est un positionnement intéressant : avec ce grand gabarit d'instrument, on se rapproche doucement de la guitare classique, mais avec le grain qu'apporte ces Red Series, on fait alors un petit pas en arrière vers le Soprano.

La corde Sol grave que j'ai reçue (référence 136U) était filée ('wound' en anglais). Elle est alors composée d'une corde centrale - ou âme - entourée sur tout son long d'un fin filage métallique. A l'origine je recherchais la version non filée car je n'aime usuellement pas trop ce type de corde. En effet, on entend souvent le bruit de déplacement des doigts sur le revêtement extérieur, et je suis peu habile pour produire des glissements furtifs. Pourtant, je n'ai pas ce grief concernant ce Sol grave carmin, qui en plus d'avoir une tension très satisfaisante pour un 'Low G', me parait assez peu sujet aux bruissements.

L'esthétique des cordes est assez curieuse. Plutôt que ‘Red’, elles auraient pu s'appeler 'Bordeaux Series' : elles ont la couleur d'un cru classé. C'est assez peu commun mais cela ne m'a pas gêné le moins du monde. En revanche, ma fille les trouve vilaines et estime qu'elles dénaturent l'esthétique de l'instrument. Le Sol grave, filé, est quant à lui vraiment rouge, et donc peu en accord avec les 3 autres cordes. Voyez la photo, c'est assez curieux.

Aquila Red Series, mar. 2021

J'ai lu sur divers forums que beaucoup de joueurs se plaignent de la fragilité des jeux Red series. Je n'ai pas pris de précautions particulières à l'installation et je joue très régulièrement sur cet instrument depuis deux mois, sans aucune casse. Toutefois, alors que j'ai installé la corde grave près d'un mois après les autres, je constate déjà des traces d'abrasion au niveau des frettes. Je pense donc que j'aurai à effectuer un recordage plus rapidement qu'avec d'autres matériaux (Nylgut classique ou carbone).

Ma principale réserve concerne le toucher de ces cordes et de son matériau couleur 'Beaujolais nouveau'. Celles-ci sont assez rugueuses, rappelant un peu un papier de verre au grammage très fin. Cette rugosité ne semble pas passer avec le temps (contrairement à la série 'Sugar' de la même marque). Certains trouvent cela assez désagréable. D'autres apprécient. De mon côté, sans vraiment aimer cette sensation râpeuse, je ne suis pas dérangé directement par ce toucher particulier.
En revanche, un point m'agace réellement : selon les conditions d'humidité de votre peau, les cordes (particulièrement celle de La), peuvent produire des crissements parasites dérangeants. Ce n'est pas systématique, mais vraiment pénible : si vos doigts sont assez secs ou au contraire un peu moites, le fait qu'ils adhèrent particulièrement sur la corde peut générer aléatoirement un son étrange, ressemblant à celui du frottement d'un linge sur un miroir ou un verre. Ce vilain bruit m'hérisse les poils.

Aussi, essayer ces cordes a été enrichissant : le son produit est très intéressant et se marie vraiment bien avec un Ténor de qualité. Au prochain recordage sur ce ukulélé, je ne renouvellerai toutefois pas l'expérience, car les crissements parasites m'irritent vraiment.
L'appréciation, le ressenti d'un jeu de corde est vraiment propre à chacun. J'invite donc tout ukuléliste curieux à essayer ces Aquila Red Series qui ne ressemblent à rien d'autre. Vous en tomberez amoureux ou les détesterez, mais ne resterez pas impassibles.

=> N'hésitez pas à laisser un commentaire avec votre avis sur ces cordes si vous les avez vous-même testées.

aucun commentaire

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.ukulely.com/index.php?trackback/9